• Valérie ROOS

La démocratie, oui mais...


Une fois de plus, je suis surprise par certaines décisions prises par la majorité municipale… Nous avons appris il y a quelques temps que certains clubs ou associations, bénéficiant jusqu’ici de subventions pour l’organisation d’évènements sportifs, se voyaient désormais refuser une aide financière car ils sont à ce jour considérés comme « peu vertueux ».

Il me semblait que lorsque nous prenions la décision d’être un représentant élu d’une ville, cela impliquait une ouverture d’esprit et surtout un respect de chaque habitant quel que soit son profil et ses goûts culturels ou sportifs !

Est-ce normal, d’avoir le sentiment de ne plus être la bienvenue dans la ville si je ne suis pas une cycliste assidue ou une marcheuse ? Saint-Brieuc est ma ville. J'y suis née et y habite depuis toujours. C'est une ville que j’aime et respecte pour sa diversité culturelle, sportive et ses paysages : Nous avons la chance de profiter d’un cadre citadin, marin et verdoyant, d’avoir une multitude d’associations pour nous enrichir et nous divertir. Mais faut-il avoir honte d’aimer les sports mécaniques en parallèle de notre envie de sauvegarder notre environnement ??

Il me semblait que la démocratie impliquait de trouver un équilibre entre ses propres convictions et la tolérance des goûts de chaque individu. A l’heure actuelle nous n’en sommes pas là, au contraire, j’ai l’impression qu’il faut désormais que je choisisse un camp :

- Soit je suis vertueuse

- Soit je suis non vertueuse…

Je ne sais pas pour vous, mais je n’ai pas envie de choisir. Je me sens un peu des deux en fait, j’aime prendre mon vélo pour me déplacer quand il fait beau et prendre ma voiture quand il pleut (parce que soyons clairs, j’ai horreur de ressembler à un panda trempé quand j’arrive au boulot les jours de pluie)… J’aime ma Bretagne et ma Ville sans parler le breton et sans me promener avec mon drapeau. J’aime aller voir les athlètes courageux qui font la traversée de la baie et les foulées briochines mais aussi la coupe Florio et les courses de moto cross ! Ma vie est pleine de contradictions, et alors ? Je suis comme ça, NOUS SOMMES comme ça…

Alors pourquoi nous parler de démocratie participative quand finalement la palette des propositions est largement écrémée en amont ?

Une chose est primordiale, et il ne faut pas l’oublier, c’est la diversité qui fait notre richesse !

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout